Programme

Listening then and now

Une collaboration franco-britannique

Listening then and now

L’artiste amérindien et chef kwakwaka’wakw Beau Dick a écrit :

Nous considérons que les créatures du monde animal sont nos frères, car autrefois, nos esprits étaient étroitement liés.

Ce programme explore l’idée que l’humanité partage la planète avec les animaux, les oiseaux, les plantes et la nature qui nous entourent, en une synergie qui va au-delà des espèces, inspirée par d’antiques cultures pour qui les mots de Beau Dick traduisent un mode de vie incontesté.
Commençant avec Sikus de Thierry Pécou, qui ré-imagine l’harmonie dans les musiques précolombiennes et le concept « Pacha » dans les Andes signifiant l’imbrication du temps et de l’espace visible et invisible, nous continuons avec les harmonies lumineuses de Sonata, du même compositeur, qui sont une autre déclinaison du temps, de l’espace, du visible et de l’invisible.
Une musique inspirée des vastes étendues de la nature et de la vie qui entourent les hommes sur terre : c’est ce à quoi nous convie la compositrice Stevie Wishart dans l’exploration des chants du merle noir dans son œuvre Gardez la distance. À son tour, mais d’une autre manière, François Bernard Mâche fait dialoguer chant d’oiseau, flûte et piano dans Sopiana, avec une écriture d’une virtuosité phénoménale.

Un projet fondé sur le dialogue avec les non-humains

Voir et ressentir avec les animaux ? Un élément commun à de si nombreuses cultures amérindiennes ? Une idée qui peut paraître incroyable aujourd’hui. Pourtant, ce programme questionne ses auditeurs : que peut signifier pour nous une remise en cause de notre vision anthropocentrique de l’univers afin d’envisager des perspectives communes aux différentes espèces  ? Que peuvent nous dire les cultures anciennes, les animaux, les oiseaux et leurs chants mêmes, sur notre propre passé, notre présent et notre avenir ? Si nous écoutions de telle sorte que nous puissions ensuite parler, penser, voir et ressentir à l’unisson... Ceci nous concerne tous pour affiner notre niveau de sensibilité à l’égard des autres créatures avec lesquelles nous partageons la planète.

 

Programme

Thierry Pécou

Sonata pour piano solo

François-Bernard Mâche

Sopiana pour flûte, piano et chants d’oiseaux préenregistrés

Stevie Wishart

Gardez la distance pour flûte, clarinette, piano et sons électroniques

Thierry Pécou

Sikus pour violoncelle solo et dispositif électronique

Captation

26 janvier 2021
Conservatoire & Orchestre de Caen

Ce concert a eu lieu sous la forme d'une captation audiovisuelle au sein du Conservatoire & Orchestre de Caen

Thierry Pécou

Sonata (2016. Co-commande de l'Ensemble Variances et Les Musicales de Normandie)

François-Bernard Mâche

Vigiles (Création mondiale. Commande de l'Ensemble Variances)

Thierry Pécou

Sikus (2001. Commande de GRAME - Ministère de la Culture)

Extrait de concert

Découvrez la pièce Sikus sublimement interprétée par le violoncelliste Stéphane André au Conservatoire & Orchestre de Caen

Effectif

Ensemble Variances

Anne Cartel flûte
Carjez Gerretson clarinette
Marie Vermeulin piano
Thierry Pécou piano

Artiste invité

Stéphane André violoncelle, Conservatoire & Orchestre de Caen

Informations

Avec le généreux soutien de Diaphonique, fonds franco-britannique pour la musique contemporaine en partenariat avec la SACEM, les Amis de l’Institut français du Royaume-Uni, le British Council, l’Institut français, l’Institut français du Royaume-Uni, Le Centre National de la Musique, Creative Scotland, la Fondation Salabert et RWV Trust. Projet également soutenu par l’ODIA Normandie, Office de diffusion et d’information artistique de Normandie. Partenariat avec University of Bristol, Bristol New Music, Conservatoire et Orchestre de Caen.