Jeanne Miramon

Diffusion

Attirée très jeune par la flûte, le parcours de Jeanne s’est dessiné autour de cet instrument ; diplômée des conservatoires de Toulouse et Versailles en flûte traversière elle s’est ensuite tournée vers la flûte nord indienne bansuri ; d’abord formée par Henri Tournier (Paris) et Clive Bell (Londres), elle part en Inde pour apprendre auprès du maître Rajendra Prasanna.
Dès lors, la musique classique de l’Inde du Nord occupe une place prédominante dans ses études : elle soutient son mémoire de master en ethnomusicologie (Paris Sorbonne) sur l’analyse musicologique d’un raga, tout en suivant un cursus de langue hindi à l’Inalco. Guidée par le professeur François Picard (musicologie analytique) et la chercheuse Françoise ‘Nalini’ Delvoye (littérature et culture indo-persane), Jeanne poursuit ses recherches sur la pratique et la transmission de la flûte bansuri. Parallèlement à ses activités de recherche et d’enseignement (Université de Nanterre, Conservatoire national supérieur de Danse et de Musique de Paris, Université de Lorraine, HEM de Genève), Jeanne organise et coordonne des événements autour des musiques traditionnelles (concerts, conférences, ateliers). Elle est co-fondatrice des associations ethnomusiKa (musiques du monde à Paris) et Kalasetu (arts de la performance d’Asie du Sud) qui favorisent la diffusion et la transmission des musiques traditionnelles en France et en Inde.
Jeanne vit aujourd’hui entre New Delhi et la France où elle partage ses activités entre recherche, production artistique et enseignement.